Ayant supervisé du début à la fin l’activité du passage de ceinture au Club Messager Karaté-Do, samedi le 02 février 2019, le président de la Fédération Burundaise de Karaté, Christophe Nkurunziza, dit « Kimé » se dit largement satisfait du niveau actuel des karatékas de ce club. Dans un entretien accordé à notre rédaction constate que ces jeunes karatékas ont une capacité biomotrice bien développée, « …de par mes observations, ils sont encore  jeunes avec un âge compris entre 6 et 18 ans, ils ont du courage et leur coordination de mouvements est à saluer et même la forme […] en somme ils ont tous les outils pour bien évoluer […], ce qui manque ce sont quelques détails liés à l’évolution du karaté au monde. Pour relever ce défi, ça nécessite beaucoup d’entrainements et de stages, la participation régulière à différentes compétitions mais surtout faire de petites compétitions à l’interne par de petites équipes… ».

Nous vous rappelons que lors de ce passage de ceinture 34 karatekas sur 37 ont eu droit à une ceinture supérieure,6 ont passé de la blanche à la jaune,7 de la jaune à la orange et 21 de l’orange à la verte.

 

Elysé Niyubahwe

Académie Le Messager

Partager sur

One Comments

  • Olivier Nishirimbere 13 / 02 / 2019 Reply

    Ladite académie est venue au moment opportun.Espérons bien sûr que ça va monter l’effectif des karatékas qui vont représenter le pays dans les compétitions internationales.

Laisser un commentaire